Article écrit par :

© Hervé Pupier 2012 .Tous droits réservés.Siret : 323 162 628 00065.                                                             Formateur Enregistré sous le N° 82 26 01414 26.Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l’état . p Quelque soit votre projet ,création d’un élevage canin,d’une structure en éducation canine, que vous souhaitiez devenir éducateur canin, comportementaliste canin, conseiller canin et cynotechnicien,pension canine ou autre ,nous pouvons vous proposer différents stages et formations dans les métiers du chien .Vous pouvez suivre également toutes les parties théoriques en psychologie canine ,comportementalisme canin, et autres en cours à distance ou par correspondance . Fort de nos trente ans d’exercice,nous pouvons vous former,vous aider et vous accompagner dans toutes phases de vos projets canins ,y compris dans votre installation .           L’ EDUCATEUR CANIN
Référencement Professionel
                Éducateur canin  On voit et on entend tout et n’importe quoi sur les éducateurs canins : Il est vrai que n’importe qui peut s’attribuer ce titre à bon ou mauvais escient, et qu’il  n’est parfois pas facile pour un profane de s’y retrouver.  Nous allons tenter de vous éclairer au mieux sur cette profession vieille comme le  monde, mais obscure comme la nuit. Mon objectif est de vous permettre, grâce à ces informations vérifiables, de pouvoir  porter un raisonnement juste et judicieux sur cette nébuleuse profession.  Pour ce faire, il y a lieu de distinguer qui est qui, et qui fait quoi : Autrefois, les endroits ou les maîtres se rendaient, était le club canin du village ou des bénévoles éduquaient les chiens.  Ces clubs existent toujours et sont toujours gérés par des bénévoles du chien.  Aujourd’hui en 2013, dans les clubs canins à vocation bénévole (à but non lucratif), il existe des “moniteurs canins 1er  degré” et des “moniteurs canin 2ème degré”.  Leurs cursus de formation est le suivant : 2 jours de stages et 1 journée d’examen pour le monitorat 1er degré, et 2 jours  de stages + 1 journée d’examen pour le monitorat 2ème degré. [Source : Commission Nationale d’éducation et d’activités  cynophiles. Société centrale canine site web]   Depuis plusieurs années, ce qui autrefois était une activité de loisirs, s’est professionnalisé. A force de recherches, de  formations, d’expérience de terrain, beaucoup en on fait un métier à part entière, métier qui nécessitait forcément des  compétences différentes, des compétences de professionnels, avec tout ce que cela peut entendre en matière de qualité,  d’éthique et de devoirs.  Mais si certains ont ces valeurs, beaucoup ont vu là des opportunités de travail, et depuis plusieurs années fleurissent ça  et là des “éducateurs canins”. La plupart sans formation réelle ou des formations de 2 ou 3 jours, la porte étant grande  ouverte, grâce à une règlementation quasi inexistante, provoquant l’altération pure et simple d’une profession qui  demande de sérieuses connaissances théoriques et techniques.  Sur ce grand brouillard du métier d’éducateur canin ou tout se raconte, naissent de part et d’autre des nouveaux  intervenants plus ou moins douteux (comportementaliste canin [voir le site http://www.metier-comportementaliste-canin.com/],  éducateur canin comportementaliste, coach canin, etc.). Voila 30 ans que je pratique ce métier et cette passion, et je crois pouvoir me permettre de rétablir la réalité sur ce qu’est  un éducateur canin ou plus exactement sur ce qu’il devrait être.    Hervé Pupier Site officiel www.hervepupier.com

Article écrit par :